Traque à Boston

Publié le par Jeremy Chommanivong

Alors que la ville de Boston est sous le choc de multiples explosions, le sergent de police Tommy Saunders rejoint les enquêteurs sur le terrain dans une course contre la montre pour traquer et arrêter les auteurs avant qu'ils ne frappent à nouveau. Croisant les parcours de l'agent spécial Richard Deslauriers, du commissaire Ed Davis, du sergent Jeffrey Pugliese et de l'infirmière Carol Saunders, ce récit sans concession évoque la chasse à l'homme la plus complexe jamais mise en œuvre par la police américaine – et rend un vibrant hommage aux héros du quotidien.

Alors que la ville de Boston est sous le choc de multiples explosions, le sergent de police Tommy Saunders rejoint les enquêteurs sur le terrain dans une course contre la montre pour traquer et arrêter les auteurs avant qu'ils ne frappent à nouveau. Croisant les parcours de l'agent spécial Richard Deslauriers, du commissaire Ed Davis, du sergent Jeffrey Pugliese et de l'infirmière Carol Saunders, ce récit sans concession évoque la chasse à l'homme la plus complexe jamais mise en œuvre par la police américaine – et rend un vibrant hommage aux héros du quotidien.

Peter Berg confirme sa qualification dans la reconstitution ! Après « Deepwater », il s’attaque au patriotisme qu’ont engrangé les États-Unis à travers diverses épreuves. Le choix d’adapter le « double attentat du Marathon de Boston de 2013 » est une réponse logique, à la vue des tensions politiques et religieux qui hantent les débats sensibles du moment.

Au-delà d’un casting d’un casting conservatif, où Mark Wahlberg préserve ce schéma et ce code d’honneur et de bienfaisance. Son rôle au cœur de cette traque atteste la mémoire des faits. De nouveau, la mise en scène est grandiose et permet l’immersion intuitif. Bien que l’histoire ne soit pas retenue de tous, ces quelques images auront une place bien ancrée dans les cœurs des Bostoniens, mais aussi de ceux qui partageront leurs valeurs.

Le drame est au second plan, quand on sait que la peine est à la chasse. L’enquête conjointe des forces de l’ordre, le gouvernement et des civils est appréciée au millimètre près. Le recul sur les directives derrière cette mission fut exploité dans les détails les plus brefs et les plus efficaces. Berg se permet également de défendre sa patrie, en émettant des controverses intéressantes avec justesse. On en tire l’émotion nécessaire pour poursuivre le combat aux côtés de la justice.

Bien que l’on s’accorde quelques subtilités concernant l’acheminement vers la vengeance, le format « Made In USA » est à anticiper. Le bien, le mal sonne respectivement comme Américains et terrorisme. Cette image forte génère une vision dont la plupart des spectateurs considèrent comme acquis de la part des studios.

Mais le point fort du film reste dans cette polyvalence, mêlant la reconstitution immersive, le recul sur la politique gouvernementale en cas de force majeure et l’hommage. Sur ce dernier point, les séquences associées empiètent sur le bon travail du réalisateur. Nous n’irons pas contester ce montage raisonnant davantage comme un documentaire, purement descriptif. Après cette conclusion, ce genre d’ouverture peut être apprécié et se trouve même conseillé, dès lors que le « Patriots Day » est né.

Publié dans Critiques Films, Drame, Thriller

Commenter cet article