Le Petit Prince

Publié le par Jeremy Chommanivong

C’est l’histoire d’une histoire. C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes. C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi. C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

C’est l’histoire d’une histoire. C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes. C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi. C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

L’histoire se résume à sa seule compréhension, à condition toutefois de garder « l’esprit ouvert » pendant cette aventure épique et émouvante. Rien à reprendre sur la transposition des valeurs de l’œuvre de Saint-Exupéry dans ce film d’animation. Mark Osborne a fait l’effort de dissocier la partie réelle et imaginaire dans l’esthétique de la réalisation en stop-motion. Néanmoins, il place les spectateurs de tout âge sur le pont que relie ces deux univers, semblables aux conflits d’intérêt auxquels discutent nos héros.

On parle de charme dans cette adaptation et on peut le constater d’après le contexte très éducatif et scolaire. La société d’aujourd’hui suggère une préparation intensive afin d’intégrer un système qui semble dominer le cœur du marché et de l’avenir. Tout cela pour démontrer que l’acharnement quotidien au travail possède ses faiblesses et des moments de tendresse. Quand la jeune fille fait la connaissance de l’aviateur, l’Hermite de l’imaginaire, une complicité se crée rapidement.

La position de la fille vis-à-vis de l’histoire du vieil homme restant handicapant pour la lecture des explications. Cela souligne l’innocence de cette jeune âme, pleine de vie et de curiosité.

Le cœur d’un enfant est difficilement gérable dans la mesure où il reste ouvert à toute éventualité « d’évasion ». Le Petit Prince transcende ainsi la vision d’une fille, la laissant perdre conscience de la liberté intérieure qu’elle possède et des responsabilités qu’elle se devra de tenir dans un avenir proche…

En résumé, le film rajeunit l’esprit et se laisse entrainer dans une aventure forte en émotions. La culture de Saint-Exupéry revit à nouveau sur grand écran et pour le prestige de nos présences !

Commenter cet article