Star Wars : "Le Captain Phasma était un défi intéressant" selon Gwendoline Christie

2015 n'est pas encore terminée, mais il est déjà acquis que ce sera l'une des années les plus importantes de la carrière de Gwendoline Christie : outre Game of Thrones et son triomphe record aux derniers Emmy Awards, la comédienne sera à l'affiche du dernier volet de la saga Hunger Games et - surtout - l'un des grands méchants de Star Wars - Le Réveil de la Force, le 16 décembre.

"C'est super d'être non seulement impliquée dans 3 gros franchises, mais 3 grosses franchises qui cherchent à étendre notre conscience des autres en tant qu'êtres humains", a-t-elle expliqué à Variety, avant d'évoquer, un peu plus en détails, le mystérieux Captain Phasma qu'elle interprète pour J.J. Abrams. Phsiquement ET vocalement, contrairement à ce qui avait été fait pour Dark Vador dans la trilogie originale.

Faire quelque chose autour du caractère identifiable d'une femme

"Il était important pour J.J. que je sois là pour jouer un rôle", précise Gwendoline Christie à ce sujet. "C'était un défi intéressant (...) et excitant que l'on me retire ce poids de devoir me comporter d'une manière précise comme une femme et d'être attentive d'une façon qui n'est pas toujours utile (...) Il me semblait intéressant de faire quelque chose autour du caractère indentifiable d'une femme de façon non-superficielle."

Des propos qui laissent entendre que le visage de l'actrice n'apparaîtra pas (ou peu) à l'écran, ce que l'intéressée confirme : "Je pense que peu d'actrices ont la possibilité de jouer un rôle avec lequel elles n'ont pas besoin de se soucier de ce à quoi leur visage ressemble", explique-t-elle. "Mais j'avais trouvé la même chose avec Brienne de Tarth [dans Game of Thrones, ndlr] et c'est très libérateur." Rendez-vous dans un peu moins de 3 mois pour savoir si Phasma est aussi marquante que Brienne.

Retour à l'accueil