Ted

Publié le par Jeremy Chommanivong

À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

Que de plaisir et de délires d'apprécier une histoire banale, mais pas si puéril, tournée de façon homogène sur des propos vulgaires de bases ! Ted est, sans nul doute, pour ma part la meilleur comédie de l'année.

À savoir également pour ma propre génération, car la morale reste secondaire du point de vue du public visé. Le charme de ce film, aisément prévoyante, c'est bien sûr l'ourson Teddy, qui en fait l'élément central de cette aventure. Les références y sont excellentes, d'où la présence d'une comédie bien diversifiée en tout point.

Du début à la fin, le rire est au rendez-vous. On peut sentir l'approche de répliques cultes ou alors de références même à ce film, dans un avenir proche. Bien que ce ne soit pas généralement mon genre, Ted m'a énormément plu.

Ce film est comme un contrat envers le spectateur, qui se voit obligatoirement visé par une bonne blague à la sortie de la salle !

Publié dans Critiques Films, Comédie

Commenter cet article