Cloverfield

Publié le par Jeremy Chommanivong

New York - Une quarantaine de ses amis et relations ont organisé chez Rob une fête en l'honneur de son départ pour le Japon. Parmi eux, Hub, vidéaste d'un soir, chargé d'immortaliser l'événement. La "party" bat son plein lorsqu'une violente secousse ébranle soudain l'immeuble. Les invités se précipitent dans la rue où une foule inquiète s'est rassemblée en quelques instants. Une ombre immense se profile dans le ciel, un grondement sourd se fait entendre... et la tête de la Statue de la Liberté s'effondre brutalement sur la chaussée. L'attaque du siècle vient de commencer. Au petit matin, Manhattan ne sera plus qu'un champ de ruines...

New York - Une quarantaine de ses amis et relations ont organisé chez Rob une fête en l'honneur de son départ pour le Japon. Parmi eux, Hub, vidéaste d'un soir, chargé d'immortaliser l'événement. La "party" bat son plein lorsqu'une violente secousse ébranle soudain l'immeuble. Les invités se précipitent dans la rue où une foule inquiète s'est rassemblée en quelques instants. Une ombre immense se profile dans le ciel, un grondement sourd se fait entendre... et la tête de la Statue de la Liberté s'effondre brutalement sur la chaussée. L'attaque du siècle vient de commencer. Au petit matin, Manhattan ne sera plus qu'un champ de ruines...

Un montage technique intéressant ! La caméra portée tout le long du film, une innovation première dans l'histoire du cinéma.

Avoir accepté cette technique impose toutefois un scénario bateau. Et les effets spéciaux dans ce film sont réalisé à merveilles, pas de détails inutiles ! C'est ce qui créer une ambiante phénoménale ! On ne sait pas à quoi nous sommes exactement confronté. Dès la bande-annonce si intrigante, on a de quoi se poser des questions, que s'est-il passé ? Comment et pourquoi ?

Même le synopsis garde silence et suspense pour les curieux, et je n'en fus pas déçu ! Ce film marque ici un prolongement d'un style cinématographique unique !

Commenter cet article