En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapités. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu'il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, à peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapités. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu'il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, à peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

Atmosphère sombre et puissant, signé Tim Burton ! Il traduit l'héritage des contes sinistres, proches malgré tout de vieilles légendes urbaines aux moqueries qu'ont fait autant d'homme, châtiés de leur passion interdite. Quel serait le maléfice qui hante l'esprit de ceux qui ont frappé le mal ?

Le mal en lui-même est réciproque à l'image provocateur et manipulateur, or la raison l'emporte sur les sentiments et le devoir. Un scénario originale et bien ficelé. C'est une enquête d'ombre amusante, dont l'animation reste le support Johnny Depp. Au caractère exceptionnellement singulier dans un territoire inconnu, sa présence est un délice. L'image et le sens de tout rapprochement avec l'univers est tout à fait appréciable, car au dépit de ce que le réalisateur veut nous faire croire, il essaye de répondre lui-même à sa question de nécessité dans une compréhension ambigüe. Mais là n'est pas la difficulté. Se focaliser sur l'oeuvre doit se faire dans les normes.

Considérer cela comme un chef-d'oeuvre est à discuter, bien qu'il le mérite.

Retour à l'accueil