Les Cinq Légendes

Publié le par Jeremy Chommanivong

L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

Malheureusement déçu d'une franchise pourtant lourdement soutenue ! Les Cinq Légendes ne fut pas à la hauteur de mes espérances, et de celles qu'il s'est lui-même fixées.

La nouvelle approche de vieilles légendes, sous un angle plutôt sympathique a été sévèrement touché par un manque de rythme auquel DreamWorks ne peut contester. Il est évident que l'aspect commercial se dessine à travers ce décor, et une nette majoration de l'effet visuel. Pour le coup, ce film perd beaucoup en émotion. Linéaire, prévisible et sans tension vive, seuls les enfants ou amateur du genre peuvent l'apprécier. Mais ce me fut très difficile de digérer un tel coup, par manque de goût et d'espoir. Certes, le scénario est bien tourné, mais sa linéarité ne laisse que peur de mystère à une intrigue, à la base alléchante...

Dommage. Mais parlons à présent morale, ce qui est fort assourdissant de la voir masquée par le surplus de scènes hautement détaillées. Encore un point où l'enfant s'éclipse de la balance. Quoique, si l'on cherche à comprendre pourquoi et quel intérêt porte ce film, la réponse vous illuminerait. La mienne plutôt sombre mais concret, me permet d'affirmer que ce qui importe réellement, est de pouvoir saisir un nouveau regard du monde sur un autre... Une comparaison simples mais aux exemples divergentes en tout aspect possible !

Cela dit, je ne peux que m'attendre à mieux la prochaine fois, si les émotions reprennent vie en moi. Sinon, une bonne réflexion s'impose.

Commenter cet article