Seul Au Monde

Publié le par Jeremy Chommanivong

Chuck Noland, un cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Il ne trouve la tranquillité qu'auprès de sa compagne Kelly. Mais à la veille de Noël, il reçoit un appel lui annonçant qu'il doit contrôler la livraison d'un colis urgent pour la Malaisie. Il n'en a que pour quatre jours et reviendra pour fêter le Nouvel An avec sa dulcinée. Chuck quitte Los Angeles à bord d'un petit avion. Mais au-dessus de l'Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l'équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s'échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue. Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s'adapter à cet environnement sauvage en surmontant l'épreuve terrible de la solitude.

Chuck Noland, un cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Il ne trouve la tranquillité qu'auprès de sa compagne Kelly. Mais à la veille de Noël, il reçoit un appel lui annonçant qu'il doit contrôler la livraison d'un colis urgent pour la Malaisie. Il n'en a que pour quatre jours et reviendra pour fêter le Nouvel An avec sa dulcinée. Chuck quitte Los Angeles à bord d'un petit avion. Mais au-dessus de l'Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l'équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s'échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue. Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s'adapter à cet environnement sauvage en surmontant l'épreuve terrible de la solitude.

Une leçon de vie convaincante dans toutes ses aspects, à la fois morale et humanitaire. Rappelons encore que Robert Zemeckis a le don de nous séduire à travers des voyages ordinaires, mais qui malgré tout ne s'éloigne jamais de l'esprit commun. Curiosité, imagination, responsabilité sont les appareils qu'ont éveillés en lui le doute d'un péché incompris.

Accompagné par Tom Hanks, dont le scénario fait bonne figure de le révéler au grand jour, ainsi que son évolution et sa motivation à partir d'expériences personnelles et communes. Que pouvons-nous apprendre de lui ? Et comment décrire une telle oeuvre associé à l'image d'un antihéros sans valeurs initiales ? Le fait est que de se voir imposer son jugement et d'être contraint d'en subir les supplices de la vie actuelle, Chuck Noland réalisera petit à petit qu'un acte de bravoure ou de bonne volonté, ainsi tous ses alliés lui ont été retirés.

Que peut faire un homme, seul au monde, dépourvu de toute contrainte d'une société civilisée, de toute sociabilité... ? Il reste encore tant à parcourir que le temps rattrape toujours la vermine qui nous est donné de dominer pour mener à bien sa vie.

C'est à travers ce film que les réponses s'ouvrent à nous, que nous nous découvrons peu à peu où modestie et respect vous sont arraché, et que seul votre volonté peut vous permettre de l'atteindre à nouveau !

Publié dans Critiques Films, Aventure, Drame

Commenter cet article