A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d'Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d'une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d'un requin. Il décide alors d'interdire l'accès des plages mais se heurte à l'hostilité du maire uniquement intéressé par l'afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs...

A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d'Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d'une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d'un requin. Il décide alors d'interdire l'accès des plages mais se heurte à l'hostilité du maire uniquement intéressé par l'afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs...

Que de bonheur de retrouver les débuts de Steven Spielberg ! Jaws (Les Dents de la Mer)... Un film de qualité quant à sa signification. Il nous fait plonger dans des faits qui ne cesseront de hanter les côtes pacifiques, les attaques de requins. Il change très vite la donne d'un banal scénario, écartant l'approche d'une seule origine. Un regard du prédateur craint, augmentant régulièrement une pesante pression en nous raccrochant à l'environnement voulu et maîtrisé.
Inutile de préciser le sérieux dans le jeu de Roy Scheider, un choc apprécié pour le genre. Et l'intrépide Richerd Dreyfuss qui n'hésite pas à montrer de sa personne, s'affirmant, fidèlement à son rôle des plus incontournables.

Ajoutons à cela une tension stimulée par une bande-son inquiétante nous prend du début à la fin. C'est alors que le talent de John Williams n'entrave certainement pas une vision stupéfiante d'un suspense accrocheuse.

En somme, la réputation de ce film ne pote pas énormément atteinte à son vieillisement de nos jours. Bien sûr, le film ne se veut pas totalement spectaculaire, en guise de quoi les effets spéciaux trompeurs se compense par une qualité de tournage intelligent. C'est un culte qui en ressort, car aussi prenant qu'à l'époque, la trame reste d'une valeur exemplaire !

Retour à l'accueil