Touchback

Publié le par Jeremy Chommanivong

Quinze ans plus tôt, Scott Murphy était le plus grand joueur de football américain de sa génération et destiné à une brillante carrière. Seulement, une malheureuse blessure au genou a mis un terme à son rêve. Aujourd'hui fermier et père de famille, Scott a l'opportunité de réécrire son histoire quand il remonte le temps et revit son adolescence.

Quinze ans plus tôt, Scott Murphy était le plus grand joueur de football américain de sa génération et destiné à une brillante carrière. Seulement, une malheureuse blessure au genou a mis un terme à son rêve. Aujourd'hui fermier et père de famille, Scott a l'opportunité de réécrire son histoire quand il remonte le temps et revit son adolescence.

Touchback signe la renaissance de Don Handfield, qui n’a pas pu voir ses efforts récompensés. Histoire dramatique d’un personnage héroïque du sport le plus populaire des États-Unis, ce n’est que banalité à savoir renverser à sa guise et Handfield succéda cette étape. Il nous offre du rêve, celui de pouvoir tout recommencer au moment où tout nous a fait échouer. Une leçon morale qui n’affecte pas tous les cœurs, certes, mais la valeur de celui qui le mérite s’instaure également au présent…

Rappelons la présence de Kurt Russell qui ne s’est pas forcé de faire figure populaire, son personnage s’en est occupé. Sympathie et respect, voilà ce que l’on peut ressentir après des années de preuve. Toutefois, il serait dommage de négliger Brian Presley, peu connu sur les écrans mais qui s’est révélé attachant et plein de sagesse.

En somme, nous avons un film simple, ne s’étendant pas sur les quelques détails de la reconstitution d’un monde passé. L’objectif est d’y voir un avenir sous l’origine du bonheur recherché !

Publié dans Critiques Films, Drame

Commenter cet article