Les Croods

Publié le par Jeremy Chommanivong

Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

Les Croods, c’est la réponse de Chris Sanders après sa fabuleuse prestation avec Dragons. Remontant l’histoire à l’âge des hommes préhistoriques, on assiste à la redécouverte d’un monde peu exploité par des personnages humains, au sens moral. L’histoire d’un changement radical liant cette famille créer une dynamique indéniable des compétences de Dreamworks. Et tout élément se trouve être présent pour le confirmer.

Divertissement familial, cette animation du moment offre l’opportunité de vivre une aventure loin d’être innovante, cependant intelligent car rempli de références sympathiquement bien introduit dans le contexte de l’évolution mentale.

Ajoutons à cela le croisement d’animaux stupéfiants aux chutes entreprenantes, la bande-son d’Alan Silvestri ainsi que des doublages de haute qualité, on ne pourrait tant affirmer de son succès auprès du tout public, que son pari rendant vie à la carrière du réalisateur.

Commenter cet article