School Days

Publié le par Jeremy Chommanivong

Makoto est amoureux de Kotonoha. Il la voit chaque jour dans le train qui les mène à l'école, seulement, il n'a pas le courage de lui dire quoi que ce soit et se contente de la regarder de loin. Tout change lorsqu'il prend une photo d'elle avec son portable. Photo que Sekai, une de ses camarades de classe, voit avant de proposer au timide Makoto de lui arranger le coup avec la jeune fille. Le trio se retrouve donc à un déjeuner improvisé par l'entremetteuse, afin que les deux tourtereaux fassent plus ample connaissance. Mais si Sekai est elle aussi amoureuse de Makoto, pourquoi tient-elle tant à le voir avec Kotonoha ?

Makoto est amoureux de Kotonoha. Il la voit chaque jour dans le train qui les mène à l'école, seulement, il n'a pas le courage de lui dire quoi que ce soit et se contente de la regarder de loin. Tout change lorsqu'il prend une photo d'elle avec son portable. Photo que Sekai, une de ses camarades de classe, voit avant de proposer au timide Makoto de lui arranger le coup avec la jeune fille. Le trio se retrouve donc à un déjeuner improvisé par l'entremetteuse, afin que les deux tourtereaux fassent plus ample connaissance. Mais si Sekai est elle aussi amoureuse de Makoto, pourquoi tient-elle tant à le voir avec Kotonoha ?

Je suis affreusement surpris ! Une histoire sympathique initiale, nous attachant pleinement aux personnages dont les questions sont quotidiennes. Un croisement maîtrisé de l'amour dans un lycée, rempli d'âmes passionnées, est le moteur de cet anime se distinguant dans une originalité spéciale. J'ai essayé de prévoir les actions des personnages, mais leurs décisions m'ont dépassées, car au fond de moi, je ne voulais pas réfléchir, je voulais tout simplement écouter.

Il y a un certain point où l'on est dépassé sans prise de conscience. Plusieurs épisodes, dès le premier, cherchent à nous déstabiliser, mais ce qui est étrange, c'est qu'ils transmettent également une sorte de sentiment. Si l'on se sent rapproché à un des personnages, c'est que l'on est déjà sous le charme d'un univers familier. C'est ce que je trouve magistral.

L'introduction de certaines scènes osées, pour ma part, furent nécessaires au niveau psychologique, de même pour les sous-entendus fréquents. L'auteur a bien mené cet anime, surtout sur les derniers épisodes. Un coup de cœur m'a frappé. Je me demandais alors pourquoi une telle fin. Je ne savais pas, et même à présent, comment interpréter ce message moral. Certes, son illustration est bien très compréhensible, car l'approche est assez choquante.

Mais avoir vu cet anime m'a fait je dirais, beaucoup réfléchir sur ma position et celles des autres. Ce fut une vraie mascarade sentimentale et en même temps, un miroir aussi grand que la réalité. On peut se sentir anéanti, et qui ne le serait pas une seconde face à "ça". "L'amour est dur et fragile, il est impartial et commun à tous. Mais comme une lame, il a un côté tranchant et un côté « inoffensif » Non comparable avec aucun autre anime. Sa qualité n’a d’égale que son ampleur psychologique frénétique.

Publié dans Drame, Romance, Animation, MangaSA

Commenter cet article