Wolverine : le combat de l'immortel

Publié le par Jeremy Chommanivong

Wolverine, le personnage le plus emblématique de l’univers des X-Men, est entraîné dans une aventure ultime au cœur du Japon contemporain. Plongé dans un monde qu’il ne connaît pas, il doit faire face au seul ennemi de son envergure, dans une bataille à la vie à la mort. Vulnérable pour la première fois et poussé au bout de ses limites physiques et émotionnelles, Wolverine affrontera non seulement l’acier mortel du samouraï mais aussi les questions liées à sa propre immortalité.

Wolverine, le personnage le plus emblématique de l’univers des X-Men, est entraîné dans une aventure ultime au cœur du Japon contemporain. Plongé dans un monde qu’il ne connaît pas, il doit faire face au seul ennemi de son envergure, dans une bataille à la vie à la mort. Vulnérable pour la première fois et poussé au bout de ses limites physiques et émotionnelles, Wolverine affrontera non seulement l’acier mortel du samouraï mais aussi les questions liées à sa propre immortalité.

Wolverine : le combat de l'immortel

Tant de questions sans réponse de la part de la soudaine réalisation de ce Marvel... Wolverine mérite néanmoins le droit d'avoir sa propre histoire développée.

Suite à ses origines, la boucle voit ici un nouveau prolongement. En effet, on se situe après X-Men : l'affrontement final, d'où la présence de Famke Janssen dans le casting. James Mangold choisit de puiser une fois encore dans le passé de notre héros pour le rattraper aussitôt, mais cette fois-ci livré à lui-même. Seul dans la seule quête est la paix de l'esprit, Logan (Hugh Jackman) est amené à se confronter un tout nouvel univers, celle du Japon traditionaliste. Là où toute signification importe sur la nature et la vie, tout se renoue pour une meilleure approche du sens de ces dernières.

Un environnement encore bien hostile depuis les divers conspirations entre familles... On ne vante pas davantage ses compétences au combat, les preuves passées furent plus que satisfaisantes. On souhaite juger sa personne en remettant en cause son immortalité. L'orgueil sera son ennemi et ne s'avisera pas uniquement à le ramener à son niveau...

Rendre un animal vulnérable ne peut que le rendre plus féroce. De plus, il ne faudra pas espérer rencontrer de la pointure en ce scénario. Hormis Hiroyuki Sanada (le Dernier Samouraï, le Samouraï du Crépuscule) qui ne se force pas à s'éloigner de son origine, on retrouve Tao Okamoto et Rila Fukushima dans des rôles prometteurs. Il reste à prouver leur fiabilité, quant à leur crédibilité, on pourra mieux faire. Même si ces sentiments ne suffisent pas à convaincre la foule, ce qu'inaugure cette dernière nouveauté semble s'avérer des plus intrigants.

Commenter cet article